10/03/2005

Opération Virgin Mégastore

Les chaines de magasins, Virgin Megastore et Furet du Nord organisent une large opération ''Asie'' avec un magazine Virgin dédié tiré à plus d'un million d'exemplaire ! Ce magazine mettra en avant des produits culturels : Dvd, Livres et donc mangas en rapport avec l'opération, et les magasins mettront en avant ces produits dans leurs rayonnages !
Trois séries Asuka ont étés sélectionnées pour promouvoir le manga : X day de Setona Mizushiro, Vampires d'Osamu Tezuka et Leviathan de Eiji Ohtsuka & Yu Kinutani ! Ainsi si d'habitude votre Virgin ou Furet du Nord ne les vendaient pas et bien de mi mars à fin avril vous pourrez vous les procurez sans peine ! ou bien au moins les découvrir !
 
source http://www.asuka.fr

14:34 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/03/2005

Elfen lied

Histoire

L’apparition d’un virus inconnu entraîne la naissance d’enfants appelé Diclonius des mutants a deux cornes, isolés et tenus en secret dans un laboratoire haute sécurité les chercheurs tentent d’étudier leurs incroyables pouvoirs psychique meurtrier ainsi que leurs force de résistance a la torture.

Mais un jour une de leurs sujets d’expérience s’échappe du laboratoire et pas n’importe qu’elles cobayes la plus forte et la plus sanguinaire de tous, nommer « Lucie », son évasion solder par un massacre a elle tous seule néanmoins en cours de cette tentative elle sera gravement toucher par une balle de sniper elle perd la mémoire mais arrive comme même a s’échappée du complexe, recueillie ensuite par deux jeunes lycéens, Kota et Yuka ils lui donnent un nom très particulier « nyu » pour la simple raison qu’elle ne sait dire que cela et son comportement de sauvage.

L’intrigue continue a se dévoiler entre les changements de personnalité de "nyu" et le passer macabre de kota qui refait surface, avec l'apparition d'autre personnages pour redonner un peut de souffle a cette anime.  

 

Les personnages :

Lucie ou Nyu : Une mutante (Diclonius) encore adolescente retenue depuis son enfance dans ce centre spécialiser, elle arrive à s’échapper très facilement malgré le niveau élevé de sécurité.

Même si l’histoire se déroule essentiellement autour d’elle on ne peut pas dire qu’elle est l’héroïne de cette anime, elle sera la cause de multiples crimes avant et après son incarcération dans ce complexe.

Les changements de personnalité altérant entre Lucie et Nyu deux personnages bien distincts, l’une froide, insensible une vraie tueuse son but détruire l’humanités, par contre Nyu même si elle se comporte comme une sauvageonne elle est pourtant très attachante mettant Kota dans des situations invraisemblable.       

 

Kota : Un jeune lycéen invité par sa cousine Yuka à venir vivre avec elle dans sa maison, un héritage familiale (ne chercher pas à comprendre comment elle a héritée).

Dès le premier jour de son arriver il fera la rencontre de Lucie ou plutôt Nyu, nos deux jeunes lycéen décident de la garder chez eux et comprendre qui elle est vraiment.

Derrière ça nature toujours serviable et protecteur se cache un passer très lourd causé par la mort tragique de son père et sa sœur.

 

Yuka : lycéenne comme Kota amoureuse de lui depuis son enfance, elle reste attacher a une promesse faite quant ils étaient enfants mais après 8 ans d’absence ses sentiments envers Kota n’on pas changer et l’arriver de Nyu ne fera qu’empirer les choses, elle deviendra de plus en plus jalouse envers elle.

Ca nature de maman poule lui va a ravir elle prendra la charge de Mayu et Nana deux autres personnages qui font leurs apparitions.

 

Mayu : Une jeune fille timide et réservée, abusée par son père elle décide de fuguer et vivre dans la rue avec seul compagnon un petit chien aussi perdu quelle.

Elle se retrouve embarquée malgré elle dans cette histoire et sera recueillie elle aussi par Kota et Yuka.       

 

Nana : une autre Diclonios pratiquement du même age que Mayu mais complètement différente de Lucie plus sociable et surtout moins meurtrière que la dernière, depuis son enfance elle vie un enfer entre les différentes expérimentations et tortures perpétués par les chercheurs, elle garde comme même une joie de vivre a tout épreuve.

Elle rencontrera les autres personnages lors de sa tentative d’intercepter Lucie.

 

Analyse

Elfen lied Comporte 13 épisodes en vostfr inspiré du manga de Lynn Okamoto.

Cette anime se classe irrémédiablement dans la catégorie horreur, rare de voir une anime gore et en même temps aussi cru pour une production téléviser, pour vous faire une idée on voit souvent des décapitations, du sangs gicler de partout vous voyez le genre même s’il n’est pas a la hauteur d’un Gantz beaucoup plus crash et mal saint, le pari fou de retranscrire dans elfen lied l’horreur dans un monde presque enfantin a bien réussi, on peut remarquer parfois des scènes un peu osé ce n'est pas du hantai mais juste un peu ichi rien de plus.

L’univers d’elfen lied est oppressant mais quelquefois le scénario peut aller très loin et choquer certaines personnes, a part les scènes d’actions remplie d’hémoglobine et des cadavres déchiquetés on remarque l’existence d’une histoire d’amours entre Kota et Yuka un autre aspect de l’anime très captivent.

Un point négative, la véracité du scénario on sait que Kota et Yuka sont des lycéens cependant ils vivent tous seule dans la maison de Yuka un héritage familiale mais rien n’est préciser sur ce sujet et surtout pourquoi ils vivent seul, ce genre de détaille aurait pu etre plus travailler et approfondi néanmoins ça n’enlève pas entièrement l’interer de l’anime.

 

Le graphisme des personnages ainsi que la fluidité des actions rien a dire très beau dans le même genre que « love hina » par (Kishimoto Seiji et Okawa Hiroyuki) aidé aussi par une musique magnifique surtout ce générique du début très particulier même original une musique style lyric (Lilium) accompagner de représentation d’images sous forme de tableaux qui parle d'amour et de paix, on ait complètement transporter ailleurs pour atterrir ensuite dans l'horreur de la série.

Ont parlons de musique elfen lied possède un OST, on retrouve la musique original du début (Lilium) ainsi que d'autre comme celui du générique de fin (Be your girl) une chanson type rock mais sur un fond léger, on peut aussi apprécier (Hoshi ni negai wo) une musique remplie d’émotion douce presque une berceuse, bizarre de retrouver de tel mélange de musique pour un anime a l’essence même de l’horreur.  

 

En conclusion il n’est ni bon ni mauvais, on ai juste déçu par le scénario qui est sans réelle surprise mais si vous voulez vous initiez a ce genre d'anime alors vous ne perdrez pas votre temps cependant âmes sensibles s’abstenir (il fallait bien que je la mette celle-la J)

13:50 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (31) |  Facebook |

Elfen lied (fiche technique)

Fiche technique:
- Titre original :
Elfen Lied
- Auteur / Créateur : OKAMOTO RIN
- Dessinateurs : KISHIMOTO SEIJI / OKAWA HIROYUKI
- Directeur Animation : KANBE MAMORU
- Année de production : 2004
- Studio : VAP / GENCO
- Genre : Drame / Science Fiction / Horreur    +16ans
- Nombre d'épisodes : 13 Episodes de 25 mins

13:23 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

02/03/2005

Serial experiments lain

Serial experiments lain, une anime appart entière du point de vue scénario relatent l’histoire d’une jeune fille qui se distingue a sont aptitude a maîtrise le wired (le monde de la communication, réseau, et le multimédia), une aptitude a contrôler et agir sur ce monde elle deviendra très vite une hacker sans qu’elle se rende compte.

Une histoire très complexe sur des questions qu’elle se pose et nous aussi, est ce que le wired est réelle ? , et la frontière entre le monde réelle et le cybernétique existe-t-il vraiment ?

On est parfois l'arguer et tenter de comprendre l'histoire devient une vrai partie d'échec, le métaphysique est très présent et bien mis on évidence, tout le monde n'aimera pas forcement ce genre d'anime qui fais appelle a la matière grise et non a l'adrénaline.

 

La psychologie des personnages réaliste pousser a l'extrême, lain une fille réserver qui n’a pas beaucoup d’amies ne parle pratiquement a personne même pas a ses parents elle sombrera très vite dans cette univers de l’information, découvrira qu’elle n’est pas seule a avoir cette particularité mais d’autre aussi puissant a manipuler et diriger le wired, on les appelle les knignt un groupe secret de hacker.

 

L’histoire captivante chaque épisode nous tiens on halènes et le suspense mis en évidence toujours avec « to be continued » a la fin de chaque épisodes qui nous exaspère et on redemande a chaque fois le prochain volé, on peut facilement voir tout les épisodes en un seul trais, rare de voir des animes qui retienne toute notre attentions c’est dire toute la force du scénario, aider par un remarquable travaille graphique par Yoshitoshi Abe.

 

Le métaphysique le moteur même de serial experiments lain, il est tellement présent et pousser a un tel degré que certain désespéreront très vite et se laceront pour cause les repense a chaque énigme de l’histoire devient une question ou souvent on trouve aucune repense, il faut attendre les derniers épisodes pour démêlai tout ces lien.   

Le seul point faible qui en résulte la musique qui n'est pas terrible je dirai pratiquement pas sauf un très bon générique de début mais malheureusement ça ne suffit pas pour faire le reste.

 

En conclusion même avec ce point d'ombre allez voir vous ne serez pas déçus.


17:47 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Serial experiments lain (fiche technique)

LA FICHE TECHNIQUE

Prod. exécutif :
• Taro Maki
• Akihiro Kawamura
Producteur :
• Yasuyuki Ueda
• Shojiro Abe
Réalisation : Ryutaro Nakamura
Scénario : Chiaki J. Konaka
Chara. Design original : Yoshitoshi Abe
Chara. design : Takahiro Kishida
Dir. artistique : Masaru Sato
Dir. animation : Masahiro Sekiguchi
Musique : Reiichi Nakaido
Acteurs :
• Lain Iwakura: Kaori Shimizu
• Yasuo Iwakura: Ryunosuke Obayshi
• Mihi Iwakura: Rei Igarashi
• Mika Awakura: Ayaki Kawasumi
• Alice Mizuki: Yoka Asada

17:42 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |